Nouveau produit

Une avancée technologique prometteuse pour Cailabs

24 avril 2018

Cailabs dévoile son multiplexeur spatial 45 modes unique au monde

 

Cailabs, acteur français de la deep-tech, vient de battre un record du monde en concevant un multiplexeur spatial 45 modes, qui permet d’adresser l’ensemble des 45 modes d’une fibre. Cette prouesse technologique a été présentée pour la première fois durant la plus grande conférence mondiale des télécommunications, OFC (The Optical Networking and Communication Conference), qui s’est déroulée en mars 2018.

 

Cailabs offre un composant critique pour le multiplexage spatial. La technologie MPLC (MultiPlane Light Conversion) créée au laboratoire d’optique quantique Kastler Brossel par les cofondateurs de Cailabs permet en effet de convertir la lumière émise par les fibres monomodes utilisées aujourd’hui vers ces formes de la lumière propagées par les fibres multimodes, et ainsi d’utiliser ces formes comme canaux de communications parallèles.

 

Des avancées technologiques permanentes

 

Cailabs commercialise depuis 2014 des multiplexeurs spatiaux adaptés aux besoins des équipes de R&D télécom qui développent les réseaux de communication du futur basés sur le multiplexage spatial. Grâce aux performances des multiplexeurs spatiaux Cailabs, l’opérateur japonais KDDI, leader de télécommunications en Asie depuis plus de 60 ans, a établi un nouveau record du monde de 10 Pb/s (10 millions de Gb/s) de débit sur une fibre multimode en laboratoire.

Depuis 2018, Cailabs adresse tous les canaux possibles d’une fibre multimode commerciale et exploite ainsi au maximum les possibilités de transmissions offertes par les communications optiques, en étant capable de générer 45 modes différents dans une seule fibre. Cette avancée technologique qui s’appuie sur un socle technologique de 13 familles de brevets a été présentée lors de la session « post-deadline papers » d’OFC en mars dernier, session qui rassemble les prouesses technologiques les plus novatrices du secteur des télécommunications.

 

De la R&D à l’industrialisation

« En ayant démontré que le nombre de modes n’était plus un obstacle, Cailabs se concentre maintenant sur l’industrialisation de cette technologie, qui trouve sa place dans de nombreux domaines », explique Jean-François Morizur, PDG de Cailabs. En effet, les performances de la technologie MPLC rendent déjà le SDM pertinent dans la rénovation des LAN (réseaux locaux), dans le câblage aéronautique, les amplificateurs optiques ou encore les communications optiques en espace libre.

 

Cailabs travaille désormais à l’augmentation du volume de production et à la fiabilisation de ses produits, notamment en visant à respecter les normes environnementales du domaine aéronautique.

 

Téléchargez le communiqué de presse