AROONA

Communauté Urbaine d'Alençon, France

AROONA au service des réseaux des collectivités

La problématique du client

Pour répondre à la demande croissante de bande passante, la Communauté Urbaine d’Alençon a souhaité rénover son LAN. Le renouvellement de son cœur de réseau nécessite une mise à niveau de son infrastructure de câblage pour supporter les débits transmis.

 

La solution AROONA

Pour s’affranchir de la complexité d’un redéploiement de fibres optiques, au vu de sa situation en centre-ville qui aurait nécessité du génie civil complexe et coûteux, la CUA a opté pour la solution passive AROONA-P2P de Cailabs qui permet, sans travaux, de réutiliser une infrastructure existante pour transporter des liaisons à haut débit.

 

Les bénéfices de la solution

  • 76% d’économies par rapport à une remise à niveau de l’infrastructure par recâblage
  • 3 heures d’installation par liaison
  • 4 x 10 Gb/s de bande passante au lieu d’une limite à 100 Mb/s

 

Des besoins croissants en bande passante

Située au cœur du Grand Ouest sur les départements de l’Orne et de la Sarthe, la Communauté Urbaine d’Alençon s’est engagée dans une démarche de modernisation de ses infrastructures réseaux pour favoriser son développement.

Cette agglomération exploite un réseau informatique reposant sur de nombreux postes de travail, répartis entre l’hôtel de ville, les divers services administratifs, le conservatoire, les bibliothèques, etc. Ces sites sont reliés par une infrastructure de câblage en fibres optiques multimodes OM1 déployée en 1997.

En prise directe avec les besoins croissants en bande passante de ses usagers, la DSI d’Alençon fait face à une limitation de débit intrinsèque sur les liaisons principales de son réseau. « Cela fait plusieurs années que nous sommes confrontés à des goulets d’étranglement sur plusieurs de nos liens », explique M. Genevoix, DSI de la CUA.

« AROONA-P2P est la solution idéale à notre problématique de montée en débit, c’est une vraie aubaine pour nous. L’installation rapide des équipements sur nos fibres en production représente un avantage certain et permet de minimiser l’impact pour les services administratifs de la ville. »

Jean-Paul Genevoix, DSI de la CUA

Un redéploiement trop complexe et coûteux

« En parallèle du renouvellement des équipements actifs du cœur de réseau, nous avions envisagé un redéploiement de fibres optiques monomodes pour répondre à cette problématique de limitation de bande passante, mais les coûts étaient prohibitifs étant donné notre localisation en centre-ville. », ajoute M. Genevoix.

Deux liaisons principales, limitées en débit à 100 Mb/s, se situent en centre-ville, reliant respectivement l’hôtel de ville et des services administratifs au cœur de réseau. N’ayant plus de fourreaux disponibles sur ces liaisons, les mettre à niveau aurait impliqué du génie civil au travers de parking, route et cours d’eau. Un tel redéploiement aurait donc entraîné un investissement exorbitant.

L’agglomération se veut être à la pointe des nouvelles technologies et c’est donc tout naturellement que la DSI a opté pour la solution innovante AROONA-P2P performances d’un facteur 400 pour transporter du très haut débit.

 

Cartographie des liaisons AROONA-P2P déployées

Un projet de rénovation rendu abordable et faisable

Grâce à la solution passive AROONA-P2P, l’upgrade des liaisons fibrées limitantes s’est faite en une journée. Les frais d’investissement ont été inférieurs de 76% par rapport à un recâblage. Installée en quelques heures, la solution AROONA-P2P a donc rendu possible le projet de modernisation de l’infrastructure réseau de la CUA grâce à une réduction drastique de la facture et un dérangement minimal. Les liaisons upgradées permettent aujourd’hui de transporter 4 canaux duplex indépendants à 10 Gb/s.

 

Téléchargez l’étude de cas de la CUA au format PDF

 

 

VOIR TOUTES LES ETUDES DE CAS