LiDAR

Télédétection par Laser

La télédétection par Laser, ou LiDAR (pour Light Detection And Ranging) est une technique de mesure active à distance et en temps réelle. De principe similaire au Radar, le LiDAR émet des faisceaux lumineux par laser et analyse l’onde réfléchie. Il permet la mesure 3D propriétés physiques comme la distance d’un objet, la vitesse du vent, la température ou la pression de l’air ainsi de nombreuses autres caractéristiques plus spécifiques de l’air ou de la matière.

 

Les applications du LiDAR sont aussi variées que les données disponibles. Des LiDAR hauts de gamme sont par exemple déployés près des pistes d’aéroports ou des éoliennes pour la mesure du vent mais dans un domaine totalement différent on peut aussi des LiDARs sont utilisés en agrologie où ils permettent d’analyser les cultures et d’optimiser la distribution de fertilisants préservant ainsi les sols et l’environnement tout en augmentant les rendements. Les LiDARs couvrent en réalité pratiquement tous les champs d’applications qu’ils soient civils ou militaires.

 

Cependant, la technologie LiDAR subit deux limitations principales dues à la propagation de la lumière dans l’atmosphère. D’abord, la lumière est absorbée, ce qui entraîne une perte de puissance, et donc de portée du faisceau. D’un autre côté, les ondes lumineuses, qui se propagent dans l’air, sont impactées par les turbulences atmosphériques. Celles-ci, causées par l’inhomogénéité et les mouvements permanents de l’air, influent sur la phase et l’intensité du faisceau lumineux. Ce phénomène entraîne de nouveau une perte de puissance au niveau de la réception du signal et donc une nouvelle limitation de portée. Surtout, ces perturbations peuvent entraîner des pertes d’information lors de la mesure.

 

Grâce à la solution TILBA proposée par Cailabs, nous permettons :

  • D’augmenter la portée et la robustesse des mesures optiques dans l’atmosphère.
  • A l’émission, de combiner un grand nombre de sources de manière optimale pour augmenter la puissance d’émission de manière économique.
  • A la réception, de limiter l’influence des perturbations atmosphériques sur la mesure optique.