Multiplexage spatial (SDM)

Réseaux télécoms

PROTEUS facilite la recherche et l’innovation en télécommunications grâce au multiplexage spatial.

Les réseaux de communication optiques, par lesquels transitent toutes les données d’internet, sont soumis à une croissance continue depuis les dernières décennies. Loin d’arriver à un seuil, l’émergence de nouvelles tendances comme l’introduction de la 5G, la démocratisation des objets connectés ou la généralisation du cloud génèrent de nouvelles contraintes sur ces canaux de communication.

 

De nombreuses stratégies sont d’ores et déjà utilisées pour accroître la capacité des fibres optiques comme le multiplexage temporel, en longueur d’onde, en polarisation ou en phase. Pourtant, les réseaux actuels approchent de la saturation.

 

Le multiplexage spatial ou SDM (Space Division Multiplexing) s’illustre comme la technologie de rupture pour dépasser ces limites et réaliser les réseaux optiques de demain. En utilisant plusieurs formes de lumière simultanément dans une fibre optique multimode comme autant de canaux indépendants, le multiplexage spatial permet d’accroitre la capacité dans les fibres optiques. Mais générer et multiplexer de nombreuses formes de lumière reste complexe. Les multiplexeurs actuels sont fortement limités en nombre de modes, induisent des pertes importantes et sont peu sélectifs en mode, ce qui rend le traitement numérique du signal reçu beaucoup plus complexe.

 

 

Les multiplexeurs/démultiplexeurs spatiaux de Cailabs proposent :

 

  • Un nombre de mode record : jusqu’à 45 modes mutliplexés et excités sélectivement.
  • Des performances optiques inégalées : des faibles pertes d’insertion et une sélectivité record entre les modes.
  • Une grande flexibilité pour tous types d’applications : ils sont compatibles avec une large gamme de longueurs d’onde, pour tous types de modes et tous types d’entrée et sortie : espace libre ou fibre.